Pascale Cormier : Fille prodigue

Pascale Cormier

Aimez-vous le texte oral?
J’inaugure aujourd’hui Texte oral, une nouvelle série de billets vidéo dont le but consiste à diffuser la poésie du Québec d’aujourd’hui dans sa forme parlée. Afin de lancer cette initiative en beauté, j’ai opté pour une récente prestation de la poète Pascale Cormier lors de la soirée Psaume II présentée le 9 août dernier par le duo Marjolaine RobichaudYvon Jean. La beauté et la profondeur du texte, d’une part, ainsi que la justesse et la retenue de la lecture, d’autre part, m’ont guidé dans ce choix. Pascale Cormier est accompagnée par le musicien Marc Poellhuber.

Yvon Jean et cie au Bistro de Paris le 2 juillet

Poésie micro libre

C’est un oiseau. C’est un avion. Non, c’est… Yvon Jean!

Depuis quelque temps, il est partout. À Montréal, événements à caractère poétique et Yvon Jean sont maintenant synonymes. Ce dernier est de toutes les soirées et lancements, assidu comme une horloge suisse, plus énergique que LG-2. Lorsqu’il ne déclame pas ses vers singuliers et mordants avec sa fougue habituelle et sa voix qui franchit l’espace mieux qu’un avion de chasse, la plupart du temps accompagné de son complice Pasquipaz, bidouilleur sonore et technicien hors pair, on le retrouve derrière la caméra vidéo, grâce à laquelle il monte une étonnante collection de tout ce qui se récite ces temps-ci, ou encore derrière l’appareil photo, flashant plus vite que son ombre, immortalisant poètes et amateurs de poésie à la vitesse grand V. Et je ne mentionne même pas ses activités télévisuelles et radiophoniques.

Le poète Yvon Jean à l'œuvre.Cette fois, Yvon Jean crée lui-même l’événement. Une soirée micro libre, généreuse comme il les aime, précédée de deux parties totalisant une heure et demie, le mardi 2 juillet, à compter de 19 h 30, au Bistro de Paris (4536, rue Saint-Denis, à l’angle de l’avenue du Mont-Royal). Tout d’abord, 30 minutes en compagnie de Robert Hamel, auteur d’un récent recueil de poésie intitulé Les souvenirs ventriloques. Puis, pas moins d’une heure de poésie et de musique avec le duo Yvon Jean-Pasquipaz. Il s’agira également d’une troisième expérience d’animation pour Yvon Jean, qui a assumé le rôle de maître de cérémonie lors d’un triple lancement au Pas Sages le 5 juin et de la soirée Psaume du 7 juin. Marc Poellhuber, poète de l’improvisation musicale, créera les paysages musicaux, et la soirée se terminera par le traditionnel micro libre. Les inscrits auront un maximum de cinq minutes pour mettre en valeur leur art.

La contribution volontaire suggérée a été établie à 5 $. On vous y attend en grand nombre.

Rappelons enfin qu’Yvon Jean vient de lancer un recueil de poésie entièrement écrit en joual, Au pic pis à pelle. Son recueil précédent, *Noires Poésies, a également été réédité tout récemment.

* Cet hyperlien mène à la page Facebook d’Yvon Jean. Pour y accéder sans problème, vous devez être connecté à Facebook.

SoloVox rend hommage à Josée Yvon

La soirée SoloVox du 28 novembre 2012 rend hommage à la regrettée Josée Yvon.

Fidèle au concept mis en œuvre cette saison, SoloVox rend une fois de plus hommage à un poète québécois disparu lors de l’édition du 28 novembre 2012.  En effet, après Claude Gauvreau et Denis Vanier, c’est l’égérie de ce dernier, Josée Yvon, qui se retrouvera sous les feux de la rampe, tandis que les invités de l’animateur et poète Éric Roger seront Nancy Labonté, Jean-Marc Lefebvre, Tessa Manuello, Anny Schneider et Marybel Messier. La portion musicale sera confiée à Ty Billingsley, et les paysagistes sonores attitrés seront Marc Poellhuber et Dominique Huot. Le tout se terminera pas la traditionnelle séance de micro ouvert, laquelle permet au public de découvrir de nouvelles voix d’ici.

Le poète et animateur Éric Roger, l’âme de SoloVox depuis maintenant 12 ans.

Vitrine de la poésie montréalaise et québécoise sur la rue Sainte-Catherine, SoloVox compte sur la commandite des Éditions David, des Éditions du Noroît, des Éditions de l’Hexagone, des Éditions Prise de parole, des Écrits des Forges et des Éditions Triptyque. L’entrée est de 7 $ et inclut un recueil ou une revue de poésie au choix.

Les amateurs de poésie de Montréal ont donc rendez-vous une fois de plus à compter de 19 h, le 28 novembre 2012, au bar L’Escalier Montréal, au 552, rue Sainte-Catherine Est, à deux pas de la station de métro Berri-UQAM, pour une autre belle soirée de poésie. Nocturnades espère vous y voir en grand nombre.

SoloVox rend hommage à Claude Gauvreau

Sur la lancée de la soirée SoloVox du 26 septembre dernier, laquelle rendait hommage au poète disparu Denis Vanier, l’édition du 31 octobre 2012 célébrera la mémoire et l’œuvre d’un autre géant de la poésie québécoise, Claude Gauvreau (1925-1971). À cette occasion, le poète et animateur montréalais Éric Roger, qui vient de célébrer le douzième anniversaire de son cabaret poétique, accueillera Paul Chamberland, Dominique Huot, Catrine Godin, Hughe Blier, Louise Haley (aussi connue sous le nom de madame Minou), Ponctuation G Actif Duchesneau, Maxime Cayer et Anthony Roger. La portion musique sera assurée par Societies, et le fidèle Marc Poellhuber créera une fois de plus les paysages sonores nécessaires. La prestation des invités sera suivie d’une séance de micro ouvert en collaboration avec l’événement artistique à caractère multidisciplinaire Big Bang Montréal, puisque, comme le veut maintenant la coutume, les deux événements s’imbriquent l’un dans l’autre dès 21 h.

Affiche de la soirée SoloVox du 31 octobre 2012.

Vitrine de la poésie montréalaise et québécoise sur la rue Sainte-Catherine, SoloVox compte sur la commandite des Éditions David, des Éditions du Noroît, des Éditions de l’Hexagone, des Éditions Prise de parole, des Écrits des Forges et des Éditions Triptyque. L’entrée est de 7 $ et inclut un recueil de poésie au choix.

Le poète Éric Roger, animateur des soirées SoloVox depuis 12 ans.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les amateurs de poésie de Montréal et de la périphérie : le 31 octobre 2012, dès 19 h, au bar L’Escalier Montréal, au 552, rue Sainte-Catherine Est, à deux pas de la station de métro Berri-UQAM. C’est dans un peu plus de deux semaines, mais Nocturnades vous recommande d’inscrire cet événement à votre agenda dès maintenant.