Soirée SoloVox du 28 mars 2012 : une grande réussite

Éric Roger, qui organise les soirées SoloVox depuis plus de 11 ans, avait d'excellentes raisons de sourire le 28 mars dernier.

Les amateurs de poésie de la grande région métropolitaine avaient encerclé en rouge la date du 28 mars 2012 sur leur calendrier et pour cause : Éric Roger, le grand responsable des soirées SoloVox depuis maintenant plus de 11 ans, avait réuni sur une même affiche un trio de choix. Le romancier, le parolier et le poète : Jean Barbe, Roger Tabra et Tony Tremblay.

Jean Barbe lisant « La marche à l'amour » de Gaston Miron. Photo : Johanne Morisseau.

En lever de rideau, Jean Barbe a reproduit l’événement La marche à l’amour qu’il avait mis sur pied à la station de métro Berri-UQAM à l’occasion de la Saint-Valentin, le 14 février dernier. L’artiste montréalais a distribué des exemplaires du texte à l’assistance et de nombreux spectateurs ont récité en chœur l’œuvre phare de l’homme rapaillé. Un moment vibrant de poésie.

Loup Solitaire a capté ce moment de poésie sur vidéo pour notre plaisir :

(Vidéo : courtoisie de Loup Solitaire et de SoloVox)

Tony Tremblay sur scène lors de la soirée SoloVox du 28 mars 2012. Photo : Johanne Morrisseau.

Tony Tremblay, dont la dernière parution, Rock Land, remonte à 2006, a enchaîné avec des vers libres aussi intenses que percutants où il était notamment question de notre société déshumanisée et déshumanisante.

Roger Tabra quelques secondes avant d'entreprendre la lecture de son texte. Photo : Johanne Morrisseau.

Le parolier montréalais bien connu Roger Tabra a ensuite lu un poème qu’il avait composé expressément pour l’occasion. L’œuvre, qui abordait entre autres le thème du vieil âge, a donné lieu à un grand moment d’émotion, de tendresse et d’intensité.

Roger Tabra a charmé le public avec la complicité de l’excellent claviériste Marc Poellhubert :

(Vidéo : courtoisie de Loup Solitaire et de SoloVox)

Après un interlude musical confié au duo composé de Rémi Lauzon et Marc Déziel, la relève poétique, en l’occurrence Robert Hamel et Vicki Laforce, a pris la parole. Le premier a lu deux poèmes en prose aux accents contemporains, tandis que la seconde a présenté quatre textes empreints de romantisme et de symbolisme, tantôt en prose, tantôt en vers.

La soirée s’est terminée par la traditionnelle séance de micro ouvert. Une dizaine de poètes ont défilé sur scène après le coup d’envoi de Jean Barbe, un texte qui pourrait fort bien s’intituler Partagez. Chaque auteur a proposé des contenus plus variés les uns les autres. Malheureusement, je ne dispose pas de la liste complète, mais je mentionnerai les Jean Yves Metellus, Martin Martimots Rivest, Caroline Hébert, Anatoly Orlovsky, Ponctuation G Actif, Alain Cormier, Bertrand Laverdure, Anthony Roger, Maxime de Cayer et autres Normand Lebeau, ce dernier ayant déridé l’assistance avec un texte à la fois truculent et grivois, Monsieur Zizimou.

Bref, la poésie était en fête, et les visages ravis étaient nombreux à la fin de cette soirée exceptionnelle.

La prochaine édition de SoloVox aura lieu le 25 avril prochain alors que la consultante spécialisée en médias sociaux Michelle Blanc sera parmi les invités. La liste des artistes ayant confirmé leur présence inclut également Bernard Courteau, Jean Yves Metellus, Alain Cormier, KORAZON Nord-Sud et Dramane Komé. D’autres sont susceptibles de s’y ajouter. L’événement aura lieu comme toujours au bar L’Escalier, au 552, rue Sainte-Catherine Est, à deux pas de la station de métro Berri-UQAM et du magasin Archambault.